Courrier BSA : lutte contre le piratage informatique


13-12-2016

Cher client

La BSA nous annonce une nouvelle campagne de contrôles qui a repris ce lundi 24 octobre 2016 et plus précisément dans notre région et dans votre domaine d'activité.

Récemment, celle-ci a contrôlé une vingtaine d'entreprises qui ont dû ensemble rembourser environ 50.000 € à titre de dédommagement et d'achat de licences pour se régulariser.

Vous souhaitez en savoir plus?

 

Qu'est-ce que la BSA?

BSA | The Software Alliance (www.bsa.org) est la principale organisation au monde de défense des intérêts de développeurs de logiciels de premier plan tels que Adobe, Autodesk, Microsoft, PTC et beaucoup d'autres.

Par l'intermédiaire de programmes visant à assurer la conformité des licences ainsi que d'activités en lien avec l'application des règlementations, la BSA encourage l'utilisation légale des logiciels et l'implémentation de pratiques de gestion logicielle dans plus de 60 pays, dont la Belgique.

En tant que premier interlocuteur mondial auprès des gouvernements et à l'échelle du marché international, la BSA milite en faveur de politiques publiques qui encouragent l'innovation technologique et favorisent la croissance dans l'économie numérique.


Qu'est-ce que le piratage logiciel?

Le piratage de logiciels est la copie ou la distribution non autorisée de logiciels protégés par le droit d'auteur.

Cela concerne aussi bien la copie que le téléchargement, le partage, la vente ou l'installation de plusieurs exemplaires sur des ordinateurs personnels ou professionnels.

De nombreuses personnes ne se rendent pas compte ou ne songent pas au fait que, lorsqu'elles achètent un logiciel, elles achètent en réalité une licence pour utiliser ce logiciel, et non le logiciel à proprement parler.

Cette licence détermine le nombre d'installations possibles du logiciel. Lisez donc attentivement les informations qui s'y rapportent.

Si vous effectuez plus de copies d’un logiciel qu'autorisé par la licence, vous pratiquez du piratage.


Quelle est le risque encouru lors de l'utilisation de logiciels illégaux?

 

Pour bien des entreprises, un logiciel est un outil professionnel important, souvent indispensable.

En revanche, l'investissement dans des logiciels représente à peine 2 % des dépenses en ressources humaines en moyenne. L'utilisation de logiciels d’entreprise sans licence est punissable.

Chaque entreprise doit donc bien se demander si le jeu en vaut la chandelle. Assurez-vous que vos licences soient en règle. Découvrez ci-dessous les risques que vous encourez si ce n'est pas le cas. Dans ses campagnes, la BSA met régulièrement l'accent sur les risques que les entreprises prennent lorsqu'elles utilisent des logiciels sans licence. Il s'agit de risques :

Juridiques

L'utilisation illégale de logiciels est un vol de propriété intellectuelle et est donc punissable. Une entreprise risque des amendes salées, et les responsables risquent d’avoir un casier judiciaire.

Financiers

Les amendes et les réclamations en dommages et intérêts pour l'utilisation illégale de logiciels peuvent rapidement monter en flèche. De plus, les licences requises doivent avoir été légalement acquises au prix de détail. De même, le préjudice est également causé par des logiciels utilisés illégalement qui nuisent aux processus métier et ne sont généralement pas couverts par les assurances.

Opérationnels

Un logiciel illégal peut être de qualité inférieure et contenir des virus. Les logiciels illégaux ne donnent également pas droit à des mises à jour ni à un support technique.

En termes de réputation

Les entreprises risquent une détérioration de leur image si elles sont prises en flagrant délit d'utilisation illégale de logiciels, étant donné que les clients, fournisseurs et actionnaires prendront mal votre transgression de la loi.

Pourquoi courir tous ces risques alors que les investissements dans des logiciels ne s’élèvent souvent même pas à 2 % des frais totaux de fonctionnement et de personnel ? Agissez dès à présent pour contrôler vos logiciels, avant que la BSA ne le fasse à votre place.

Quelles sont les solutions que GAP Informatique peut vous proposer?

Si vous avez des doutes sur l'utilisation de certains logiciels "non officiels" au sein de votre entreprises, vous avez réellement intérêt à faire analyser l'ensemble de votre infrastructure IT.
En effet, il arrive fréquemment que par mégarde ou méconnaissance, certains logiciels illégaux soient utilisés sans même l'accord du responsable de l'entreprise.
GAP Informatique dispose depuis longtemps des outils nécessaires pour effectuer un inventaire complet des logiciels utilisés au sein des entreprises. Nos techniciens sont particulièrement rôdés à ce type d'audits qui consistent notamment en:

  1. L'implémentation d'un appareil au sein de votre réseau informatique.
    Cet appareil sera paramétré par notre technicien et restera en fonctionnement sur votre site pour une durée d'environ 3 jours.
  2. L’extraction et l’interprétation des données recueillies.
  3. L’établissement et la mise à votre disposition d'un rapport détaillé reprenant :
    • Le nom des logiciels installés, la version, le nombre de PC les utilisant et le nom de tous les ordinateurs sur lesquels ils sont installés.
    • Pour chaque PC, l’ensemble de ses données techniques ainsi que tous les logiciels installés avec le nom de l’éditeur, la version, la clé d’enregistrement et bien d’autres informations.
  4. Sur base du relevé fourni, vous effectuez le relevé des éventuelles discordances entre d’une part, les logiciels utilisés et nécessaires à votre activités et d’autre part, les licences officielles réellement acquises et payées. 
  5. Sur base de votre relevé, notre service commercial sera à même de vous préparer une offre pour la régularisation des licences manquantes.
  6. Vous pouvez également faire appel à notre service technique pour éliminer les logiciels superflus et illégaux et pour réinstaller ceux nécessaires avec la bonne clé de licence.

Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à contacter notre service commercial qui établira une offre personnalisée

Attention, le point n° 6 s'effectue en régie au tarif horaire normal ou selon les conditions de votre contrat de service HELPTEC.

Ne trainez pas, les plannings du service technique sont déjà bien remplis.

 Bien à vous,

L'équipe de Gap Informatique